Bannière groupe ERGALIS

 

Vous avez décroché un entretien ?

Bravo !

Mais non vous n’avez pas le temps de savourer cette petite victoire !

L’entretien, voire les entretiens, sont décisifs dans le process de recrutement. Selon les entreprises vous en subirez un ou plusieurs avec les RH, responsables directs …avant d’atteindre la période d’essai.

Plus on souhaite avoir un poste, plus le stress monte. Préparer son entretien est un bon moyen pour s’y rendre confiant et en connaissant l’entreprise.

Trois étapes pour se préparer : que recherche le recruteur, se documenter pour répondre à ses attentes, maîtriser son argumentaire.

Suivez le guide !

 

  

1      1. Se mettre à la place du recruteur : que recherche-t-il ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il recherche quelqu’un qui soit à même de remplir certaines tâches. Des tâches qui demandent des compétences, des qualités. Il recherche donc un savoir-faire.

Il cherche une personne qui parviendra à s’intégrer dans une équipe, qui adhérera aux codes, aux valeurs de l’entreprise. Il recherche un savoir être.

Tout recrutement est un investissement : le temps passé à définir le profil du poste, diffuser les annonces le temps de vos interlocuteurs, la formation. Il veut quelqu’un qui restera une personne motivée.

Il vous faut donc convaincre que vous êtes le candidat idéal !

 

2 La phase de documentation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes motivé, vous cherchez un poste qui vous enthousiasme, pas uniquement un job alimentaire.

Les raisons de cette motivation, vous les trouverez sur Google, les réseaux sociaux, Glassdoor …. Il vous faut rassembler les données sur l’entreprise : son organisation, son actualité, sa politique RSE, tout ce qui peut argumenter votre discours. N’oubliez pas You Tube dans votre quête, les vidéos d’entreprises ont un avantage vous permettre de voir le dress code de l’entreprise.

Inutile de réaliser un listing prenez les éléments les plus importants pour vous, rapprochez-les de votre parcours, de vos expériences. Pourquoi cet élément est-il important pour vous ? Vous postulez dans une multinationale ? Vous pouvez dire que des équipes cosmopolites constituent une richesse pour une équipe les différences de cultures peuvent permettre de trouver des solutions originales.

 

3. Maintenant il vous faut anticiper les questions et donc les réponses du recruteur

 Il y en a qui reviennent si souvent qu’elles sont usées, comme le classique : « Citez-moi trois de vos qualités et trois de vos défauts ». Question usées donc la réponse tour de passe j’ai les défauts de mes qualités en citant trois qualités adorées des recruteurs rigueur…. usée aussi, dommage.

-Nous avons aussi le « Présentez-vous »

Le défi : réussir à résumer son parcours professionnel en donnant uniquement les éléments-clés de votre parcours. Vous parlez chinois ? Pour être serveur dans la Creuse, cela n’a aucun intérêt mais pour ce producteur de Bordeaux qui vient d’ouvrir une antenne à Pékin, c’est un élément vital !

- Dans les classiques nous avons aussi :

« Où vous voyez-vous dans 2 ans ; dans 5 ans ? »

« Quelle est votre motivation ? »

« Avez-vous de l’ambition ? »

« Pourquoi je vous prendrais vous ? » (Trouverez-vous le bon argument ?)

« Quel est votre parcours ? »

« Avez-vous les compétences, les qualités dont j’ai besoin sur ce poste ? »

« Quelles sont vos motivations ? »

« Collez-vous avec le poste, resterez-vous ? »

Le recruteur cherche à savoir si vous avez l’esprit de synthèse. Pour le convaincre il vous faut argumenter vos propos par des exemples concrets. Vous devez relier vos affirmations, à une expérience, une qualité qui figurent dans le descriptif de l’annonce. Le recruteur s’intéresse à celles-ci en priorité.

Si, pendant une de ces deux phases, des questions sont apparues, notez-les car bien souvent la dernière question du recruteur est « Avez-vous une question ? » Essayer de paraître intelligent à la fin d’un entretien ce n’est pas toujours facile ;).

 

4. Maîtriser votre argumentaire

Oui le but de l’entretien est de se vendre donc il faut arriver à mémoriser les qualités demandées, les compétences et vos expériences qui montrent que vous êtes l’homme, la femme de la situation.

Entrainez-vous demandez à un ami de vous donner la répartie, votre chien, votre miroir faites une vidéo peu importe.

 

5. Le jour J

Mettez une tenue en adéquation avec l’entreprise. Quel candidat se rendrait à un entretien d’embauche dans une banque en jeans ?

Partez avec quelques CV, ce qui vous permettra de le remettre à votre/vos interlocuteur(s)... et à vous de vous appuyer dessus au cours de l’entretien.

Prenez un bloc et un stylo pour noter des informations données par le recruteur, et vos questions à poser à la fin de l’entretien.

Et surtout, restez zen, ayez confiance en vous et en votre valeur : si vous êtes reçu, c'est que votre candidature est intéressante !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin :

 

L’emploi store : http://www.emploi-store.fr/portail/accueil

 

Catherine Odinot - webmaster ERGALIS - Novembre 2015

images Pixabay